Vienne, la belle autrichienne

Ca y’est, je suis rentrée de ma petite semaine en Autriche, avec pleins de photos, de beaux moments, une grande difficulté à se remettre dans le bain métro-boulo-dodo et de la fatigue à outrance ! Mais ça fait du bien de se déconnecter de la Capitale française l’espace d’une semaine, j’avais vraiment besoin d’être dépaysée.

Vienne est réellement une belle ville, avec des bâtisses vraiment charmantes, des constructions qui, comme toutes les grandes villes historiques m’épateront toujours dans la façon dont elles ont été élaborées, les allemands et la nourriture on ne peut plus grasse et pleine de crème ! Mais, tout de même… un air de déjà vu, une petite pointe de déception dans le regard. J’avais tellement idéalisé ce voyage, tellement voulu voir du nouveau, de l’inédit… Et je me suis beaucoup trop sentie à Berlin. Peut-être est-ce dû à mon précédent voyage, peut-être pas, il n’empêche que j’ai moins vécu la magie que j’ai pu ressentir lors de ma 1ere fois dans un pays germanophone. Bon, j’ai quand même apprécié mon voyage, premières vacances en amoureux, du beau temps (ou au moins les deux premiers jours), de belles visites, des vraies nuits de sommeil sans le chat, du bonheur en somme.

Ainsi, j’ai pris le temps d’admirer cette jolie ville, l’appareil photo à la main et le regard d’une enfant. Les quartiers et monuments touristiques tels le MuseumQuartier, ou l’InnerStadt n’ont pas été épargné, et nous avons pu voir les grands monuments : Parlement, Hôtel de Ville, Hofburg (sorte de ville dans la ville, avec les appartements impériaux de Sissi ou encore l’école d’équitation espagnole réputée pour ses spectacles équestres), etc. Un petit tour au Musée d’Histoire Naturelle s’est aussi imposé. Avec un ciel bleu magnifique et des températures plus que correctes, on a vraiment pris plaisir à se balader.

Une journée complète a été consacrée au Château de Schönbrunn, avec ses petits écureuils  qui viennent vous manger dans la main ! A l’image de ce qu’est le Château de Versailles à la France, ce palais est assez dingue, avec 1441 pièces (sympa pour la femme de ménage…) mais seulement 40 sont ouvertes au public. Pour la petite histoire, Mozart a donné son 1er concert  royal à l’âge de 6 ans  pour Marie-Thérèse dans la salle des glaces (Spiegelsalon). Les jardins du Château sont eux aussi assez fous, mais avec un style à la française, des fontaines plutôt sympas et des écureuils à la pelle ! En toute honnêteté, j’ai préféré me balader dehors que dedans, avec les couleurs de l’automne et le ciel grisonnant.

Allez, fini le papotage, je vous laisse avec quelques photos prises tout au long de notre séjour :

P1200718P1200712P1200715P1200735P1200737P1200749P1200751P1200753P1200755P1200756P1200758P1200781P1200793P1200795P1200797P1200799P1200800P1200814P1200819P1200826P1200830P1200831P1200923P1200836P1200844P1200850P1200860P1200865P1200867P1200870P1200882P1200907P1210075P1200926P1200929P1200940P1200943P1200945P1200824P1200954P1200761P1200966P1200970P1200972P1200993P1210006P1210015P1210028P1210061P1210063P1210089P1210098P1210101P1210114P1210132P1210137P1210158P1210173P1210174

 Et voilà, c’est la fin de cette semaine autrichienne, j’espère que ça vous a plu et que peut-être ça vous a donné envie d’aller voir la ville de Mozart 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s